Pesticides ingérés, on est tous en danger

Article réalisé par Adélie D, Romain M, Emin O et Nikki B.

Introduction:

À travers cet article, nous allons voir les différentes caractéristiques en rapport aux pesticides. En premier lieu nous verrons le principe de la Bioaccumulation, une partie essentielle du risque des pesticides et ensuite nous observerons les différents impacts que les pesticides ont. Pour finir nous verrons les différentes lois en rapport avec les pesticides. Tout cela sera dans le but de voir à quel point vous-mêmes vous êtes affectés par cette nouvelle forme de guerre bactériologique, ce que vous pouvez faire pour vous révoltez.

Bioaccumulation:

La bioaccumulation est l’absorption de substances chimiques, présentes dans l’environnement, processus par lequel les organismes vivants peuvent accumuler un contaminant, dans notre cas les pesticides, quel que soit la voie d’incorporation, y compris l’atmosphère, l’eau et les aliments.

La bioaccumulation s’effectue  à travers l’alimentation d’organismes, et via tout le réseau trophique.  Logiquement, plus la chaîne trophique est longue, plus l’accumulation est grande et plus les effets néfastes risquent d’être apparente. Les êtres vivants, situés au bout des chaînes alimentaires sont donc particulièrement vulnérables à ce type de pollution. (UVED,2008)

Ces dernière années, l’agriculture intensive s’intensifie notamment à cause de l’augmentation de la population dans le monde. L’usage des pesticides s’est aussi largement répandu pour assurer que le rendement soit élevé. Aujourd’hui, quasi tous les aliments que nous consommons contiennent des pesticides, mais certains bien plus que d’autres.

Parmi les fruits les plus riches en pesticides, les raisins arrivent très largement en tête.

C’est surtout dans sa peau que l’on retrouve le plus grand nombre de résidus et un simple lavage à l’eau claire changerait peu la donne.

Les oranges, les cerises, ou encore les fraises, sont également dans le bas du classement. Du côté des légumes, parmi les plus chargés en pesticides, on retrouve le celerie, l’herbe fraîche et les endives.

La viande et les produits laitiers, ne sont pas épargnés non plus. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les pesticides ne sont pas uniquement présents dans les fruits et les légumes. En effet, puisque la nourriture du bétails contient aussi des pesticides, leur viande en est également chargée. (Les pesticides dans l’air)

Voici un classement des fruits et des légumes sur la fréquence de la présence de résidus de pesticides mesurés et un classement des fruits et légumes sur la fréquence des dépassements des limites maximales en résidus, c’est-à-dire les dépassements de la quantité de pesticide maximale autorisée pour un produit (LMR).


Pesticides : classement des fruits et légumes les plus contaminés, Cécilia Ouibrahim, 20 février 2018
Pesticides : classement des fruits et légumes les plus contaminés, Cécilia Ouibrahim, 20 février 2018

Nous pouvons constater que les fruits pour lesquels le seuil légal de quantité de pesticides présents est le plus souvent dépassé sont les cerises (6,6% des échantillons), suivi des mangues/papayes (4,8%) et des oranges (4,4%). Des dépassement de cette limite ont été constatés pour tous les fruits. Pour les légumes, ce sont les herbes fraîches qui dans 29,4 % des cas présentent des dépassements de LMR, suivi du céleri-branche (16%) et des blettes (12,1%). (97% de nos aliments présentent des pesticides! Comment manger sainement ?)

Impact sur l’environnement :

Les effets des pesticides ont principalement des impacts sur des espèces non destinées. Ils sont pulvérisés globalement sur des terrains cultivés, mais plus de 98% des insecticides pulvérisés et 95% des herbicides ont des conséquences sur des milieux non ciblés.

Le cycle des pesticides:

Cycle des pesticides, Greenpeace,15 octobre 2015

Nous pouvons constater que pour commencer les pesticides s’évaporent et sont par conséquent en suspension dans l’air, sous la forme de particules. Ils sont dérivés vers d’autres zones et contaminent d’autres terrains. Par conséquent, 25 à 75% des pesticides pulvérisés sur la terre se retrouvent dans l’atmosphère ; soit l’air, les brouillards et les pluies.   

De plus, les pesticides répandus sur les cultures s’infiltrent dans les plans d’eau. En Suisse, les pesticides polluent plus de 80% des sources d’eau. Ces pesticides contaminent notre eau potable, causant une inquiétude à l’égard de la santé humaine.

Les pesticides empoisonnent les sols par accumulation. La dégradation de ses résidus peut prendre plusieurs centaines d’années. Les terres s’appauvrissent et deviennent inutilisables. En Suisse plus de 90% des sols des fermes biologiques sont contaminées par des insecticides.

Ces produits ont aussi un impact conséquent sur la faune et la flore. La population des insectes et des oiseaux a baissés depuis l’apparition des pesticides et certaines espèce ont disparus. Les espèces d’oiseaux qui ont le plus régressés sont celle qui dépendent des milieux agricoles. Les populations d’oiseaux ont chutés de 30 à 40% ces dernières années et l’Alouette des Champs disparaît peu à peu.

Les effets du mode d’exploitation biologique sur la biodiversité, FiBL, 30 mars 2016

Impact sur la santé humaine:

glyphosate: est un puissant herbicide notamment utilisé dans le produit phare de la firme Américaine Monsanto le roundup, société ayant fait affaire dans la vente de l’agent orange à l’armée américaine.

La limite maximum de glyphosate autorisée dans le blé est de 10’000 parts par milliard (ppb).(Françoise Weilhammer et Sophie Lagrange)

80 % de ces agriculteurs utilisaient du glyphosate, et depuis les années 90, 6 000 cancers ont été observés chez ces derniers. Les auteurs de ces travaux ont cependant constaté que les épandeurs qui étaient les plus exposés au glyphosate développent un risque accru de leucémie aiguë myéloïde. Ce risque de cancer augmentait avec la durée d’exposition et devenait statistiquement significatif au-delà de 20 ans.

Parmi les troubles répertoriés figurent des irritations cutanées et oculaires, des nausées, des vertiges, des céphalées, des diarrhées, des troubles de la vision, des fièvres et des faiblesses douleurs gastro-intestinales, vomissements, engorgement des poumons, pneumonie, perte de conscience, destruction des globules rouges et de la flore intestinale… Tels sont les symptômes de l’intoxication aiguë au Roundup après une ingestion accidentelle. Des travailleurs ayant manipulé, chargé ou appliqué du glyphosate se sont plaints d’irritations oculaires et cutanées. Dose létale à un peu moins de 20 grammes. Cent fois plus toxique pour les poissons que pour les êtres humains, cet herbicide est également toxique pour les vers de terre, les bactéries du sol et les mycorhizes. (Brian Tokar, Glyphosate et cancer : des opinions opposées entre l’IARC et l’US EPA sur la génotoxicité)

Glyphosate et cancer : des opinions opposées entre l’IARC et l’US EPA sur la génotoxicité, 16 janvier 2019
Marine rondot, 22 novembre 2017

Les contres arguments de Monsanto:

le glyphosate inhibe seulement un processus végétal de plus monsanto met en avant l’autorisation de mise sur le marché du Roundup, qui est selon eux un véritable gage de sûreté vis-à-vis du Roundup. La firme américaine affirme qu’à dose normal d’utilisation du produit n’est pas dangereux. Toutefois il ne faut rappeler que la firme fait des bénéfices gargantuesque et n’a donc pas d’intérêt à voir son produit phare être au cœur d’une tempête de scandale (le monde selon Monsanto)

Pascaline Minet, 2018

Législation :

2’000 tonnes de pesticides sont vendues en Suisse chaque année depuis environ 10 ans. Cependant, selon le Temps ce chiffre s’élève à 2250 tonnes (Pascaline Minet, 2018)

Les paysans devront utiliser moins de pesticides dans les cultures: le Conseil fédéral a adopté ce mercredi un plan d’action proposant 50 mesures pour atteindre ce but.

Le plan d’action ne sera pas doté d’un budget propre. Pour inciter les paysans à modifier leurs comportements, la pondération des moyens financiers va changer dans la prochaine politique agricole 2018-2021. (Le Conseil fédéral adopte un plan d’action pour réduire les pesticides, 06/09/2017, 29/03/19)

Premier bilan en 2023 – Mesure jugée trop peu effective pour avoir un réel effet pour les paysans

L’année passée, la réautorisation dans l’Union européenne du glyphosate ( en 2017 ), herbicide soupçonné d’être cancérigène, a contribué à sensibiliser un large public, au-delà de celui des écologistes convaincus. (Le Conseil fédéral adopte un plan d’action pour réduire les pesticides, 06/09/2017, 29/03/19)

Les produits phytosanitaires protègent les cultures contre les maladies et les ravageurs. Seuls les produits autorisés par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) en Suisse peuvent être commercialisés et utilisés. La procédure d’autorisation permet de s’assurer que les produits n’ont pas d’effets secondaires inacceptables sur l’être humain ou sur l’environnement.

Autorité européenne de la sécurité des aliments, 12 avril 2019

En Europe, Un double système est en place, en vertu duquel l’EFSA , une commission européenne, évalue chaque substance active utilisée dans les produits phytopharmaceutiques tandis que les États membres évaluent et autorisent les produits finaux (formulations) au niveau national. (Autorité européenne de la sécurité des aliments, 12/04/19)

Conclusion:

Quelles sont les solutions pour ne plus mettre notre santé en danger? Une manière efficace de réduire la quantité de pesticide est de manger des produits de saison, ça évite les engrais chimique consistant à faire pousser les fruits ou légumes en hiver.  Enfin, gardez bien en tête que ce n’est pas en arrêtant de consommer des fruits et des légumes que vous cesserez de consommer des pesticides. Ils sont présents dans 97 % de nos aliments (viande, poisson, produits laitiers, etc…)

Présentation de l’animation:

Notre animation fût divisée en deux parties. D’abord nous avions préparé une dizaines d’images montrant des produits du quotidien comme une baguette, une glace, du coca, une pizza surgelée etc… Puis de façon cachée pour les participants, la liste des différents additif présent dans les différents produit ainsi que leurs effets toxiques ou non  sur la santé humaine.

Les gens avaient donc la possibilité de choisir leur “repas” (fictif ou non) et de se rendre compte du nombre d’additif (non pas de façon proportionnel mais juste la présence ou non) qu’ils consommaient pour ce repas.

Résultat de l’animation

Les participants ont été interpellé par la quantité d’additifs néfastes présents dans les aliments de leur quotidien. Peu étaient véritablement sensibilisé à l’impact de ces additifs sur notre de santé. Grâce à notre stand, ils ont pu prendre conscience des conséquences des pesticides sur notre alimentation et réaliser qu’ils ont un grand facteur sur la santé humaine.

Nous espérons que ce stand aura un impact à plus grande échelle et que les participants se placeront à présent en tant qu’acteur ; qu’ils feront attention à la provenance de leurs produits et aux additifs présents, dangereux pour leur santé.

Sources:

97% de nos aliments présentent des pesticides! Comment manger sainement ?, 29/03/19, http://www.florentmathe.fr/2016/11/attention-ce-que-vous-mangez-les.html

Autorité européenne de la sécurité des aliments, 12/04/19, https://www.efsa.europa.eu/fr/topics/topic/pesticides

Alain Blogowski, Pesticides, 29/03/19, https://www.universalis.fr/encyclopedie/pesticides/4-les-pesticides-et-la-reglementation-europeenne/

Brian Tokar, Glyphosate et cancer : des opinions opposées entre l’IARC et l’US EPA sur la génotoxicité, 13 janvier 2005, 29/03/19, https://www.courrierinternational.com/article/1999/07/01/quelques-consequences-de-l-intoxication-au-roundup

Cycle des pesticides, Greenpeace, 15 octobre 2015, 29/03/19, https://www.greenpeace.ch/fr/2015/10/13/pesticides-menace-sante/

DES Daughter, 27 mars 2015, 29/03/19, https://fr.slideshare.net/DESdaughter/limpact-des-pesticides-sur-lenvironnement

“Faune & flore : quels impacts des pesticides sur ces espèces ?” 13 avril 2016, 29/03/19, https://www.generations-futures.fr/publications/faune-flore-impacts-pesticides-especes/

Françoise Weilhammer et Sophie Lagrange, 06 juin 2017, 29/03/19, https://www.rts.ch/info/suisse/8682393-des-residus-de-glyphosate-trouves-dans-environ-un-tiers-des-aliments.html

Glyphosate et cancer : des opinions opposées entre l’IARC et l’US EPA sur la génotoxicité,16 janvier 2019, 12/04/19, https://quoidansmonassiette.fr/glyphosate-et-cancer-des-opinions-opposees-entre-liarc-et-lus-epa-sur-la-genotoxicite/

“Il y a trop de pesticides dans l’eau, selon Pro Natura”, 09 mai 2016, 22/04/19, https://www.24heures.ch/savoirs/environnement/pesticides-eau-pro-natura/story/21147560?

“ Interdire les pesticides de synthèse? C’est non “, 22 août 2018, 29/03/19, https://www.tdg.ch/suisse/interdire-pesticides-synthese-c/story/22949007

UVED, 29/03/19, http://www.cima.ualg.pt/piloto/UVED_Geochimie/UVED/site/html/2/2-3/2-3-3/2-3-3-2.html

Laurent Jacquiot, Olivier Daillant, 29/03/19, Bioaccumulation des éléments traces et des radioéléments par les macromycètes, Revue bibliographique, partie II [archive]

Le Conseil fédéral adopte un plan d’action pour réduire les pesticides, 06 septembre 2017, 29/03/19, https://www.letemps.ch/suisse/conseil-federal-adopte-un-plan-daction-reduire-pesticides

Le monde selon Monsanto – Marie-Monique Robin, 25 décembre 2013, 29/03/19, https://www.youtube.com/watch?v=cVngG592xKU

Les effets du mode d’exploitation biologique sur la biodiversité, FiBL, 30 mars 2016, 03/04/19, https://www.fibl.org/en/themes/biodiversity.html

Les manœuvres d’intimidation de Monsanto pour défendre le glyphosate, 01 juin 2017, 29/03/19, https://www.rts.ch/info/sciences-tech/environnement/8668674-les-manoeuvres-d-intimidation-de-monsanto-pour-defendre-le-glyphosate.html

Les pesticides dans l’air, 11 mai 2016, 22/04/19, https://www.respire-asso.org/les-pesticides-dans-lair/

Les pesticides tuent la biodiversité et l’homme à petit feu, 02 avril 2010, 22/04/19, https://paca.lpo.fr/association-protection-nature-lpo-paca/toute-l-actualite/132-communiques-de-presse/283-les-pesticides-tuent-la-biodiversite-et-lhomme-a-petit-feu

Les sols bio ne sont pas exempts de pesticides, 07 avril 2019, 22/04/19, https://www.tdg.ch/suisse/sols-bio-exempts-pesticides/story/29006767

Marine rondot, 22 novembre 2017, 29/03/19, https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=glyphosate-roundup-monsanto-cancerogene

Pascaline Minet, 29/03/19, https://labs.letemps.ch/interactive/2018/longread-pesticides/

Pesticides : classement des fruits et légumes les plus contaminés, Cécilia Ouibrahim, 20 février 2018, 03/04/19, https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/36132/pesticides-classement-fruits-legumes-plus-contamines

Pesticides: on les retrouve dans nos robinets, 11 avril 2018, 29/03/19, https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/pesticides-on-les-retrouve-dans-nos-robinets_2701280.html

UVED, 2008, 29/03/19, http://www.cima.ualg.pt/piloto/UVED_Geochimie/UVED/site/html/2/2-3/2-3-3/2-3-3-2.html

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s